ÉPÎTRE À HENRY ROY DE FRANCE SECOND

NOTE: Cette transcription de l'épître et la numérotation donnée aux alinéas émanent de l'édition de Pierre Rigaud (Lyon, 1566 ?) ainsi que des ouvrages d'Anatole Le Pelletier s'y référant. Les variantes apparaissant entre parenthèses proviennent, pour leur part, de celle de Benoist Rigaud (Lyon, 1568) reproduite également par cet exégète du XIXe siècle.

1. A L'INVICTISSIME, TRES-PUISSANT ET TRES-CHRESTIEN HENRY ROY DE FRANCE SECOND: MICHEL NOSTRADAMUS.TRES-HUMBLE, ET TRES-OBEYSSANT SERUITEUR ET SUBJECT, VICTOIRE ET FÉLICITÉ. ,

AU TRÈS INVINCIBLE, TRÈS PUISSANT ET TRÉS CHRÉ-TIEN HENRI, ROI DE FRANCE SECOND: MICHEL NOSTRADAMUS, TRÈS HUMBLE ET TRÈS OBÉISSANT SERVITEUR ET SUJET, VICTOIRE ET FÉLICITÉ.

NOTE: Bien que certaines éditions postérieures au XVIe siècle favorisent l'expression "Henry Second Roy de France" plutôt que "Henry Roy de France Second"/ la dernière forme devrait avoir préséance puisque le qualificatif "second" se justifie fort bien par sa forme latine secundus, qui veut dire "propice" ou "favorable".

2. Povr icelle sôuueraine obseruation qui i'ay eu, ô Tres-Chrestien & très-victorieux Roy, depuis que ma face estant long temps obnubilée se présente au deuant de la deité de vostre maiesté immesuree, depuis en ça i'ay esté perpétuellement esbîouy, ne désistant d'honorer & dignement vénérer iceluy iour que premièrement deuant icelle ie, me. presentay, comme à vne singulière maiesté tant humaine.

Pour cette souveraine vision que j'ai eue, ô très chrétien et très victorieux monarque, depuis que mon visage, depuis longtemps obnubilé, s'est présenté devant la divinité de votre incommensurable majesté, j'en ai été perpétuellement ébloui, ne cessant d'honorer et de vénérer dignement ce jour où premièrement je me présentai devant elle, comme à une unique majesté si humaine.

NOTE: Par cette entrée en matière, Nostradamus nous dit avoir rencontré, par personne interposée, ce personnage à qui il souhaitait consacrer ce second tome de son ouvrage. Plusieurs ont pensé à Henri II, contemporain de l'auteur. D'autres ont conclu que tel ne pouvait être le cas, puisqu'il ne méritait pas un tel éloge et que tous les astrologues du palais royal - dont Nostradamus - avaient déjà annoncé sa fin. Quant aux fils de ce roi - François II, Charles IX et Henri III - tous furent considérés comme des monarques de transition, plutôt destinés à sceller le sort de la dynastie des Valois. D'un autre côté, on sait que Nostradamus voua un culte particulier à Jeanne III d'Albret, à qui il dédicaça notamment sa traduction française des Oracles d'Horapollon. On sait par ailleurs qu'il fit la connaissance de son jeune fils en 1564 et qu'il présagea qu'il allait un jour occuper le trône de France pour établir dans cette fonction la branche aînée des Bourbons. Mais Nostradamus pensa sans doute à un de ses descendants lorsqu'il contempla ce futur monarque de l'univers, comme nous le laissent entendre, du reste, bon nombre de quatrains. [Note de Jean Guernon: cependant, il dit bien, plus loin, qu'il "aurait pu dater tous les quatrain si "sa majesté" l'en lui avait autorisé, ce qui laisse peu de doute quant à l'existence temporelle à cette époque du souverain en question.]

3. Or cherchant quelque occasion par laquelle ie peusse manifester le bon cœur & franC courage, que moyênant iceluy mon pouuoir eusse faict ample extension de cognoissance enuers vostre serenissime maiesté.

Or, cherchant quelque occasion par laquelle je pourrais vous manifester ma reconnaissance, s'il eût été en mon pouvoir de faire plus ample connaissance de votre serenissime majesté.

NOTE: Par cette prédiction se rapportant en partie à l'avènement d'Henri IV, Nostradamus voulait sans doute poser le premier jalon historique de son œuvre et assurer la pérennité de ses écrits.

4. Or voy antique par effets le declairer ne m'estait possible, ioint auec mon singulier désir de ma tant longue obtenebration & obscurité, estre subitement esclarcie & transportée au douant de la face du souuerain œil, & du premier monarque de l'univers,

Or, voyant qu'il m'était impossible de le déclarer ouvertement, joint à mon unique désir de voir subitement les ténèbres se dissiper et d'être transporté devant le souverain regard du premier monarque de l'univers,

NOTE: En 1558, le futur Henri IV n'était âgé que de cinq ans, ce qui justifie le fait que le mage ne pouvait lui communiquer ce que réservaient à son sang les pages d'histoire du futur.

5. tellement que i'ay esté en doute longuement à qui ie viendrais consacrer ces trois Centuries du restant de mes Prophéties, paracheuant la milliade

tellement que j'ai longtemps hésité avant de me permettre de vous dédicacer ces trois Centuries, complétant ainsi les mille quatrains

NOTE: En plus de souligner le fait que son œuvre devrait comporter mille quatrains, Nostradamus nous accorde ici un indice de taille en nous faisant comprendre qu'elle est essentiellement constituée de deux sections distinctes, chacune d'elles précédée d'un texte en prose.

6. & après auoir longuement cogité d'vne téméraire audace, ay prins mô addresse enuers vostre maiesté, n'estant pour cela estonne, comme raconte, le (comme raconte le) grauissime aucteur Plutarque en la vie de Lycurgue, que voyant les offres & presens qu'on faisait par sacrifices aux temples des dieux immortels diceluy (d'iceluy) temps, & à celle fin que l'on ne s'estonnast par trop souuent desdictes fraiz & mises ne s'osoyent présenter aux temples.

et, après avoir mûrement réfléchi, d'une téméraire audace, j'ai décidé de vous les consacrer, n'étant en cela gêné, comme le raconte le gravissime auteur Plutarque dans sa vie de Lycurgue qui, voyant les généreuses offrandes que l'on présentait à son époque aux temples des dieux immortels, ne s'étonnait guère que certains n'osent plus s'y présenter en raison de la modicité de leurs offrandes.

NOTE: Plutarque (50-125 ap. J.-C.) fut prêtre au temple de Delphes pendant quelque vingt ans. Il écrivit un ouvrage sur Lycurgue (390-324 av. J.-C.) où étaient évoquées ses années au service du gouvernement d'Athènes.

7. Ce nonobstant voyant vostre splendeur Royalle, accompagnée d'vne incomparable humanité ay prins mon addresse, non comme aux Roys de Perse, qu'il n'estait nullement permis d'aller à eux, ny moins s'en approcher.

Malgré cela, voyant votre majesté si humaine, je me suis montré devant vous, non comme aux rois de Perse auxquels il était interdit de se présenter, encore plus de s'en approcher.

NOTE: Contrairement à leur contrepartie grecque, les monarques de Perse régnaient de droit divin, de sorte qu'il était strictement interdit de se présenter devant eux sans l'intermédiaire des prêtres du temple. Jamblique parle de cette caractéristique en relatant la légende d'Ismenias qui, pour ne pas commettre un sacrilège, laissa tomber sa bague au sol, puis se pencha pour la ramasser, accomplissant ainsi l'acte d'adoration exigé par la tradition.

8. Mais, à vn tresprudent, à vn très-sage Prince, i'ay consacré mes nocturnes & prophétiques supputations, composées plustot d'vn naturel instinct: accompagné d'vne fureur poëtique, que par reigle de poésie,

Mais, à un très avisé, à un très sage prince, j'ai consacré mes nocturnes calculs et prophétiques écrits, composés plutôt par instinct naturel, où la fureur poétique prime plutôt que les règles de la poésie,

NOTE: En s'excusant de la faiblesse de son style, Michel de Nostredame voulait sans doute dénier à ses détracteurs toute critique sur la forme aux dépens du fond.

9. & la pluspart composé & accordé à la calculation Astronomique, correspondant aux ans, moys & sepmaines des régions, contrées, & de la pluspart des villes &' tirez (citez) de toute l'Europe, comprenant de l'Affrique (comprenant l'Affrique), & vne partie de l'Asie par le changement des régions, qui s'approchent la pluspart de tous ces climats, & composé d'vne naturelle faction:

et la plupart (des quatrains) composés et accordés à la chronologie astronomique, correspondant aux années, mois et semaines des régions, contrées et de la plupart des villes et cités d'Europe, comprenant l'Afrique (du Nord) et une partie de l'Asie, de même que les régions situées sous les mêmes latitudes, et écrits à partir d'un pouvoir naturel:

NOTE: Nostradamus tient à préciser que ses prophéties ne concernent que l'hémisphère nord de la planète, et ce, en raison du fait que ses observations de la voûte céleste n'ont porté que sur sa partie boréale.

10. respondra quelqu'vn qui auroit biê besoin de soy moucher, la rithme estre autant facile, comme l'intelligence du sens est difficile. Et pource, ô très humanissime Roy, la pluspart des quatrins prophétiques sont tellement scabreux, que l'on n'y sçauroit donner voye n'y (ni) moins aucuns interpréter,

répondra quelqu'un qui aurait bien besoin de se moucher, que la rime est autant facile que la compréhension du sens est difficile. Et c'est la raison pour laquelle, ô très humain monarque, la plupart des quatrains prophétiques sont tellement scabreux que l'on ne saurait leur attribuer un sens ni même en interpréter un seul,

NOTE: Il convient de dire ici que plusieurs esprits critiques s'étaient déjà élevés contre le mage de Salon, dont Scaliger et Videl qui avaient émis de fortes réserves sur sa probité intellectuelle.

11. toutesfois espérant de laisser par escrit les ans, villes, citez régions, ou la pluspart aduiendra, mesmes de l'année 1585. & de l'année 1606. accommençant depuis le temps presêt, qui est le 14 de Mars, 1557.

désirant toutefois laisser par écrit ce qui arrivera au cours des années à venir dans les villes, cités et régions, même pour ce qui est des années 1585 et 1606 à compter de ce jour qui est le 14 mars 1557,

NOTE: Les périodes 1557-1585 et 1557-1606 correspondent respectivement à 28 et 49 années, deux nombres qui ont comme particularité d'être divisibles par 7. Plus significatif dans sa nature, le second réfère sans doute aux années "climatériques" ou années de crise des Anciens et nous plonge au cœur même de la divination mathématique. À cet égard, Bouché-Leclercq (Histoire de la divination dans l'Antiquité, 1.1) écrit: "L'astrologie traîne après elle toute une série de méthodes divinatoires qu'elle a engendrées, ou transformées, ou encouragées. La divination mathématique, qui se sert "des calculs, des nombres, des quantités élémentaires et des noms", n'est pas de celles qui reproduisent le plus fidèlement les procédés astrologiques; mais, comme les astrologues ont porté longtemps le nom de mathématiciens, il est bon de rapprocher des méthodes confondues par le langage usuel sous une même dénomination... Les nombres qui paraissent avoir servi de base aux calculs des mathématiciens, ceux auxquels ils attribuaient une puissance mystérieuse, sont 3, 7 et 9... Il était moins facile de scander la durée si variable de la vie ordinaire. Les mathématiciens ne pouvaient se passer de l'astrologie pour mesurer à l'avance la somme de vie assurée à chaque individu, mais ils se croyaient en mesure de fixer à la vie humaine un cadre moyen et une allure probable. Il fallait d'abord choisir le nombre ou les nombres suivant lesquels seraient ordonnés les climatères. On ne put s'entendre tout à fait sur ce point. Cependant la division en périodes septénaires est celle qui réunit le plus de suffrages. Par conséquent, les années correspondant à 7 et aux multiples de 7 furent considérées comme "climatériques"... d'autres se fondant sur l'efficacité spéciale des carrés, ne voulurent qu'une seule année de crise, la quarante-neuvième, obtenue en élevant 7 au. carré..."

12. & passant outre bien loing iusques à l'aduenement qui sera après au commencement du 7. millénaire profondement supputé, tât que mon calcul astronomique & autre sçauoir s'a peu (s'est pu) estendre où les aduersaires de lesus Christ & de son Eglise: commenceront (Eglise, commenceront) plus fort de pulluler,

et bien au-delà, jusqu'à l'avènement qui surviendra au début du septième millénaire, selon mes calculs astronomiques et selon l'étendue de mes connaissances, où les adversaires de Jésus-Christ et de son Église commenceront à pulluler en plus grand nombre,

NOTE: Nous avons déjà établi dans le second épilogue de notre dernier ouvrage (p. 328-329) que ce septième millénaire aurait débuté en l'an 1908 de notre ère et que celle-ci aurait marqué l'entrée de l'humanité dans ce que Nostradamus qualifie d'avènement du commun.

13. le tout a esté composé & calculé en tours & heures d'élection & bien disposées, & le plus iustement, qu'il ma (m'a) esté possible & le jour (et le tout) Minerua libéra et non inuita,

le tout a été composé et calculé en jours et heures de la majorité (système conventionnel) et le plus justement qu'il m'a été possible de le faire, et ce, en toute liberté de jugement,

NOTE: Comme nous l'avons déjà découvert, Nostradamus utilise notre calendrier de l'ère commune lorsqu'il juge opportun d'isoler une année bien précise dans le déroulement des événements évoqués. Pour témoigner des périodes, il préfère cependant se référer à l'ère d'Adam, telle que conçue par lui, ainsi qu'à cette notion des cycles (durée de 354 années) des astres de notre système solaire.

14. supputant presque autant des aduentures du temps aduenir, comme des cages passez, comprenant de présent, & de ce que par le cours du temps par toy tes régies l'on cognoistra aduenir, tout ainsi nommement comme il est escrit n'y meslant rien de superflu, combien que l'on dit (die): Quod defuturis non est detemlinata omnino veritas.

calculant presque autant pour les événements à venir que pour ceux du passé, incluant le présent et aussi ce que, dans le cours du temps et dans toutes les régions, on admettra comme étant arrivé, tout ainsi qu'il est écrit et n'y mêlant rien de superflu, combien que l'on dise: "II n'y a point de vérité entièrement arrêtée en ce qui concerne le futur."

NOTE: Admettre la contingence des événements du futur fut une démonstration de grande sagesse pour Nostradamus, car il ne fallait surtout pas s'inscrire en faux contre la pensée de Thomas d'Aquin sur la question.

15. Il est bien vray, Sire que pour mon naturel instinct qui m'a esté donné par mes auites ne cuidant présager, & adioustant & accordant iceluy naturel instinct auec ma longue supputation vny, & vuidant l'âme, l'esprit, & le courage de toute cure, solidtude, & fascherie par repos & tranquilité de l'esprit. Le tout accordé & présagé l'vne (l'une) partie tripode æneo.

Il est bien vrai, sire, que je ne croyais pas être en mesure d'annoncer l'avenir à partir de ce seul instinct naturel transmis par mes pères, mais accordant cet instinct à mes calculs et faisant le vide dans mon âme, dans mon esprit et dans mon cœur, par le repos et la tranquillité, le tout accordé et présagé, dont une partie sur le trépied d'airain.

NOTE: Prédispositions naturelles, régime de vie équilibré, calme et repos semblent être pour lui des préalables pour jongler avec l'absolu. En outre, à l'instar des prêtresses d'Apollon, Nostradamus aurait utilisé l'antique trépied d'airain pour accomplir une partie de ses prodiges.

16. Combien qu'ils sont plusieurs qui m'attribuent ce qu'est autant à moy, comme de ce que n'en est riê, Dieu seul éternel, qui est perscrutateur des humains courages pieux, iuste, & miséricordieux, est (en est) le vray iuge, auquel ie prie qu'il me vueille défendre de la calomnie des meschans

Combien de gens m'attribuent autant ce qui est de moi que ce qui ne l'est pas, seul Dieu éternel, qui est investigateur des cœurs pieux, justes et miséricordieux en est le vrai juge, lequel je prie de me défendre de la calomnie des méchants

NOTE: Nostradamus a prévu à bon escient qu'on lui attribuerait des propos qui n'ont jamais été les siens, et qu'à l'occasion, certains utiliseraient son nom pour faire mousser leurs idées grâce à la manipulation de ses textes.

17. qui voudroyent aussi calomnieusement s'enquérir pour quelle cause tous vos antiquissimes progeniteurs Roys de France ont guery des escrouelles, & des autres nations ont guery de la morsure des serpens, les autres ont eu certain instinct de l'art d'iuinatrice (divinatrice), & d'autres, cas qui seroyêt loing (longs) icy à racôpter.

qui voudraient calomnieusement chercher à savoir pourquoi tous vos ancêtres, rois de France, ont été en mesure de guérir des écrouelles, pourquoi d'autres nations ont pu soigner les morsures des serpents, pourquoi les autres ont hérité d'un certain instinct les portant vers l'art divinatoire, et d'autres cas qu'il serait trop long d'enunérer ici.

NOTE: Pour Nostradamus, le don de prophétie serait attribué naturellement à certains individus et il ne serait pas de toute nécessité d'en connaître les raisons. En le comparant au don de guérison dont ont pu bénéficier certains, il veut sans doute nous amener à penser que certains phénomènes peuvent se produire sans qu'il soit nécessaire d'en approfondir le pourquoi.

18. Ce nonobstant ceux à qui la malignité de l'esprit malin ne sera comprins par le cours du temps après la terrêne mienne extinction, plus sera mon escrit qu'à mon viuant;

Malgré ceux pour qui la méchanceté du démon n'est pas bien connue, après mon extinction terrestre, mes écrits seront mieux perçus qu'au cours de mon vivant;

NOTE: En affirmant que ses détracteurs auraient une vision erronée de son œuvre en raison de l'intervention des forces du mal, Nostradamus veut nous faire comprendre que l'appréhension vis-à-vis de ses écrits ne saurait qu'originer d'elles. Par ailleurs, en comptant sur une compréhension plus charitable de la part des futures générations, il semble qu'il ait peut-être manifesté un peu trop d'enthousiasme.

19. cependant si à ma supputation des âges iefaillois on ne pourrait estre selon la voîôté d'aucuns. Plaira à vostre plus qu'imperialle Maiesté me pardonner protestant deuant Dieu & ses saincts, que ie ne prétends de mettre rien quelconque par escrit en la présente epistre, qui soit contre la vrayefoy Catholique, conférant les calculations Astronomiques, iouxte mon sçauoir

cependant, si dans mon calcul du temps je faillissais et si je n'ai pas su plaire à tous, plaise à votre plus qu'impériale majesté de me pardonner, protestant devant Dieu et ses saints que je n'ai rien voulu mettre par écrit, dans cette épître, qui soit à l'encontre de la vraie foi catholique, incluant mes calculs du mouvement des astres, juxtaposés à mon propre savoir,

NOTE: Pour le mage, les astres procèdent de Dieu et ne sauraient incliner à l'erreur. Si certaines devaient se présenter dans son ouvrage, elles ne résulteraient que de fautes d'inattention.

20. car l'espace du temps de nos premiers, qui nous ont précédez sont tels, me remettant sous la correction du plus sain iugement, que le premier homme Adam fut deuant Noé enuiron mille deux cens quarâte deux ans ne computant les temps par la supputation des Gentils, comme a mis par escrit Varron: mais tant seulement selon les sacrées Escriptures, &' selon la faiblesse de mon esprit, en mes calculations Astronomiques.

car les espaces de temps occupés par ceux qui nous ont précédés sont tels, et je me fie ici au jugement le plus éclairé, que le premier homme, Adam, précéda Noé d'environ 1242 ans, ne compilant pas les temps selon la chronologie des Gentils, comme l'a établie Varron, mais plutôt d'après les Saintes Écritures et d'après mes humbles connaissances de la science des astres.

NOTE: Varron (Marcus Terentius Varro, 116 - 27 av. J.-C.) fut à l'origine de la création de la première bibliothèque publique de Rome. Il fut également l'un des plus illustres personnages de son temps et fit publier un ouvrage mémorable intitulé Des antiquités.

Pour leur part, les textes anciens situent la naissance de Noé aux années 1056 (texte hébreu), 1662 (version des Septante) ou 707 (version samaritaine) de l'ère d'Adam. Nostradamus nous donne, quant à lui, l'an 1243, ce qui le place confortablement entre les versions canoniques du texte hébreu et des Septante.

21. Apre Noé, de luy & de l'vniuersel déluge, vint Abraham enuiron mille nuictante ans, lequel a esté souuerain Astrologue selon aucuns, il (selon aucuns il) invêta premier les lettres Chaldaiques:

Après Noé, de lui et de l'universel déluge, vint Abraham, 1080 ans plus tard, lequel fut, selon plusieurs, le plus grand astrologue et l'initiateur du premier alphabet chaldéen:

NOTE: Nostradamus établit à 2322 le nombre d'années écoulée entre la naissance d'Adam et celle d'Abraham, ce qui excède légèrement la chronologie du texte hébreu qui nous reporte plutôt à l'an 1946 de cette ère.

22. après vint Moyse enuiron cinq cens: quinze ou seize ans,

puis vint Moïse, environ 515 ou 516 ans après,

NOTE: Le texte hébreu donne plutôt 264 années entre la naissance d'Abraham et celle de Moïse.

23. & entre le temps de Dauid & Moyse onf esté cinq cens septante ans là enuiron.

et, entre le temps de David et de Moïse, passèrent 570 ans environ.

NOTE: David régna en fait de 1010 à 970 avant Jésus-Christ et il avait 30 ans lorsqu'il monta sur le trône. Il serait donc né en 1040 avant le début de l'ère commune.

'24. Puis après entre le temps de Dauid, & le temps de nostre sauueur & rédempteur lesus-Christ, n'ay (nay) de l'vnique Vierge, ont esté (selon aucuns Cronographes) mille trois cens cinquâte ans:

Puis, entre le temps de David et le temps de notre Sauveur et Rédempteur Jésus-Christ, né de l'unique Vierge, passèrent, selon certains chronographes, 1350 ans:

NOTE: Enfin, en ajoutant les 1350 années entre la naissance de David et celle de Jésus-Christ, Nostradamus arrive à estimer à 4758 ou 4759 années la période écoulée entre Adam et Jésus, ce qui s'avère assez conforme à la pensée de l'Église, qui la fait varier entre 4000 et 5200 ans.

25. pourra obiecter quelcju'vn ceste supputation n'estre véritable, pource qu'elle diffère à celle d'Eusebe.

on pourra objecter que cette chronologie est erronée parce qu'elle diffère de celle d'Eusebe.

NOTE: Eusèbe de Césarée (265 - 340 ap. J.-C.) établit les assises d'une chronologie antique se terminant en l'an 323 de notre ère et il composa une Histoire ecclésiastique définissant les premiers siècles de la chrétienté.

Cette chronologie accorde essentiellement les jalons suivants: déluge: an 2242 de la Création; Abraham: 3259; Exode: 3689; construction du Temple: 4169; sa ruine: 4611; début de l'ère chrétienne: 5200.

26. Et puis (depuis) lé temps de l'humaine redêption iusques à la séduction détestable des Sarrazins, sont esté six cens vingt & un an, là enuiron,

Et, entre le temps de la Rédemption et la détestable séduction des Sarrasins, passèrent 621 ans environ;

NOTE: L'ère de l'Hégire des disciples de Mahomet possède comme point de départ le 16 juillet 622, jour de la fuite du prophète hors de La Mecque.

27. depuis en ça l'on peut facilement colliger quels temps sont passez, si la mienne supputatiô n'est bonne & valable par toutes natiôs, pource que tout a esté calculé par le cours céleste, par association d'esmotion infuse à certaines heures délaissées par l'esmotion de mes antiques progeniteurs.

de là, on peut ainsi facilement compiler quels temps sont passés, même si mes calculs ne s'avèrent pas valides pour la totalité des nations, parce que le tout a été calculé, à la fois, par le cours des astres et par association d'inspirations transmises à certaines heures de solitude, au moment où l'esprit de mes ancêtres pouvait se manifester.

NOTE: Nostradamus évoque la transmission héréditaire de certaines données se rapportant à la définition des temps passés.

28. Mais l'iniure du temps, ô serenissime Roy, requiert que tels secrets euenemens ne soyêt manifestez, que (manifestez que) par ænigmatique sentence, n'ayant qu'vn seul sens, & vnique intelligence, sans y auoir rien mis d'ambiguë n'amphibologique calculation:Mais l'injure que le temps pourrait y apporter, ô serénissime monarque, requiert que de tels événements secrets ne soient révélés que sous une forme voilée qui n'aura cependant qu'un seul sens et qu'une unique signification, sans y avoir ajouté de calculs ambigus ou équivoques:NOTE: Pour que chacun des quatrains n'ait qu'un seul sens, il est nécessaire que tous comportent un indice temporel incontestable. Or, la seule façon d'y arriver pour lui, hormis la datation individuelle, aurait été d'accorder une valeur à leur ordre de parution dans l'ouvrage.29. mais plustost sous obnubillee obscurité par vne naturelle infusion approchant à la sentence d'vn des mille &• deux Prophètes, qui ont esté depuis la création du mode, iouxte la supputation & Chronique punique de loel, Effundam spiritû meum super omnem camem, et prophetabunt filij vestri, etfilise vestrse.

mais plutôt sous forme voilée, par inspiration naturelle, et s'approchant de la phrase d'un des 1002 prophètes qui ont vu le jour depuis la création du monde, dont Joël, mal situé dans la chronologie et qui dit: "Je répandrai mon esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront."

NOTE: En cela, il aurait imité le style des 1002 prophètes qui l'ont précédé depuis la création du monde. Quant à sa prétention sur les temps de Joël que la tradition situe au IVe siècle avant Jésus-Christ, il est bon de noter que Joël fut celui qui introduisit la notion d'Esprit saint comme entité divine devant paver la voie à l'ère messianique.30. Mais telle Prophétie procédait de la bouche du S. Esprit, qui estait la souueraine puissance éternelle, adioincte auec la céleste à d'aucuns de ce nombre ont prédit de grandes & emerueillables aduêtures:

Mais telle prophétie originait de l'expression du Saint-Esprit, qui était la puissance souveraine et éternelle, commune à celle du Ciel; c'est pourquoi plusieurs de ceux-ci ont prédit de grands et merveilleux événements:

NOTE: II convient de rappeler que le Saint-Esprit, troisième entité de la Trinité pour la chrétienté, ne fut reconnu dans la foi qu'après la mission de Jésus-Christ sur terre.

31. Moy en cest endroict ie ne m'attribue nullement tel tiltre, ia à Dieu ne plaise, ie confesse bien que le tout vient de Dieu, & luy en rends grâces, honneur & louange immortelle, sans y auoir meslé de la diuination que prouient à fato: mais à Deo, à naturel, & la pluspart accompagnée du mouuement du cours céleste,

Moi, en cet endroit, je ne m'attribue pas un tel titre, à Dieu ne plaise, je confesse que tout vient de Dieu et lui en rends grâce, honneur et louange éternelle, sans y avoir introduit de cette divination qui provient du sortilège, mais plutôt de Dieu et de la Nature, et la plupart accompagnés du mouvement des cours célestes,

NOTE: Contrairement à la croyance populaire, Spinoza (1632-1677) ne fut pas l'initiateur de cette grande philosophie puisque déjà, au XVIe siècle, on admettait que Dieu et la Nature se confondaient en une seule et même entité, à la fois essence et existence.

32. tellement que voyant comme dâs vn miroùer ardant, comme par vision obnubilée (obnubilée), les grans euenemens tristes, prodigieux, & calamiteuses aduentures qui s'approchent par les principaux culteurs. Premièrement des temples de Dieu, secondement par ceux qui sont terrestrement soustenus s'approcher telle décadence, auecques mille autres calamiteuses aduentures, que par le cours du temps on cognoistra aduenir:

tellement que, voyant comme dans un miroir ardent, comme dans une vision obnubilée, les grands événements tristes, prodigieux et catastrophiques qui s'approchent via leurs principaux artisans. Premièrement, des temples de Dieu, deuxièmement de ceux qui sont terrestres, s'approcher telle décadence et mille autres calamités que dans le cours du temps on verra se produire;

NOTE: Selon l'ordre des choses, l'Église de Rome serait ainsi touchée la première par les grands bouleversements à venir, suivie en cela par les grands empires et leurs assises.

33. car Dieu regardera la longue stérilité de la grand dame, qui puis après conceura deux enfans principaux:

car Dieu regardera la longue stérilité de la grande dame qui, après, concevra deux enfants principaux:

NOTE: Tiré du latin domina qui veut dire maîtresse au sens de femme de haut rang, le mot "dame" semble avoir été utilisé ici pour parler d'une nation ou d'une famille (celle des Bourbons de France, par exemple) demeurée longtemps stérile, donnant naissance à deux enfants appelés à se distinguer.

34. mais elle pereclitant, celle qui luy sera adioustee par la témérité de l'aage de mort périclitât dedans'le dixhuictiesme, ne pouuant passer le trentesixiesme qu'en délaissera trois masles, & vne femelle, & en aura deux, celuy qui n'en eut iamais d'vn mesme père,

mais, à son déclin, celle qui lui sera ajoutée par la témérité de la vieillesse, périclitant dans le 18e, ne pouvant passer le 36e, qui laissera trois mâles et une femelle, et en aura deux celui (des enfants) qui n'en eut jamais d'un même père;

NOTE: Puis l'époux abandonnerait son épouse et contracterait une autre union qui lui donnerait, cette fois, quatre enfants, dont trois fils et une fille, laquelle engendrerait par la suite deux enfants nés de pères différents. Enfin, on nous dit que la seconde épouse serait de santé fragile et qu'elle mourrait avant d'avoir atteint ses 36 ans.

35. de (des) trois frères seront telles différences puis vnies & accordées, que les trois & quatre parties de l'Europe trembleront:

des trois frères seront telles divergences, puis unies et accordées, que les trois et quatre parties de l'Europe trembleront:

NOTE: Divisés au départ dans leurs idées, ces trois frères finiraient par s'entendre, mais au grand détriment de la majeure partie de l'Europe qui ressentirait atrocement cette union.

36. par le moindre d'ange sera la monarchie crestiêne soustenue & augmêtee: sectes esleuees, & subitemêt abaissées. Arabes reculez, Royaumes vnis, nouuelles Loix promulguées:

par le plus jeune en âge sera la monarchie chrétienne soutenue et agrandie: sectes élevées et subitement abaissées. Arabes refoulés, royaumes unifiés, nouvelles lois promulguées:

NOTE: Du cadet de ces trois frères, Nostradamus nous dit qu'il soutiendrait puis affermirait la puissance de l'Église de Rome, qu'il s'en prendrait éventuellement aux sectes religieuses, qu'il forcerait le repli d'armées musulmanes, qu'il contribuerait à la réunion de plusieurs royaumes et enfin qu'il serait à l'origine de nouvelles lois devant les régir;

37. des autres enfans le premier occupera les Lions furieux couronnez, tenons les pattes dessus les armes (armets) intrepidez.

des autres enfants, l'aîné occupera les lions furieux couronnés, tenant les pattes sur les armes intrépides:

NOTE: De l'aîné, il nous dit qu'il régnerait sur un peuple associé par ses drapeaux aux lions couronnés, au regard furieux et aux pattes bien campées.

38. Le second se profondera, si auant par les Latins accompagné, que sera faicte la seconde voye tremblante (furibonde au mont louis descendant pour monter aux Pyrennees ne sera translatée à l'antique monarchie, sera faiste la troisiesme innôdation de sang humain, ne se trouuera de long temps Mars en Caresme.

Le second s'avancera si loin, accompagné par les Latins, que sera faite la seconde voie, tremblante et furieuse, descendant le mont Jovis pour monter aux Pyrénées, qui ne reviendra à l'antique monarchie, sera fait le troisième épanchement de sang humain, ne se trouvera longtemps Carême en Mars.

NOTE: Pour sa part, le second enfant mâle s'imposerait en Italie et en Espagne. On nous dit également que ce dernier participerait au troisième grand conflit armé de la planète. Enfin, par l'expression "Carême en Mars", on sait que "tomber comme mars en carême" veut dire "arriver nécessairement", ce qui nous laisse croire que ce conflit surviendrait inévitablement.

39. Et sera donnée la fille par la conseruation de l'Eglise Chrestiêne tombant son dominateur à. la paganisme secte des nouueaux infidelles elle aura deux enfans, l'vn de fidélité, & l'autre d'infidélité par la côfirmation de l'Eglise Catholique.

Et la fille sera consacrée à la conservation de l'Église chrétienne, son conjoint tombant dans la secte polythéiste des nouveaux infidèles; elle aura deux enfants: l'un légitime, l'autre illégitime par décret de l'Église catholique.

NOTE: Enfin, de la fille, il écrit qu'elle se consacrerait à l'Église de Rome, mais que l'enfant qui naîtrait de son union avec le second époux serait déclaré illégitime par le Vatican.

40. Et l'autre qui a sa grande confusion & tarde repentance la voudra ruiner, seront trois régions par l'extrême différence des ligues, c'est assauoir la Romaine (Romanie), la Germanie, l'Espagne, qui feront diuerses sectes par main militaire, délaissant le 50. & 52. degrez de hauteur,

Et l'autre qui, à sa grande confusion et au repentir tardif, voudra la ruiner; ainsi seront trois régions par l'extrême différence des alliances, à savoir l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne, qui engendreront diverses sectes par la force des armes, abandonnant le 50e et le 52e degré de latitude,

NOTE: Pour sa part, l'enfant légitime s'en prendrait d'abord au Vatican, mais viendrait ensuite à s'en repentir. Au même moment, diverses sectes auraient eu le loisir de naître en Italie, en Allemagne et en Espagne sur la foi des armes, surtout au sein des régions situées entre les 50e et 52e degrés de latitude alors devenues inhospitalières.

41. & feront tous hommage des religions loingtaines aux régions de l'Europe & de Septentrion de 48. degrez d'hauteur, qui premier par vaine timidité tremblera, puis les plus occidentaux, méridionaux & orientaux trembleront,

et feront tous hommage aux religions des régions lointaines de l'Europe et du Nord, à 48 degrés de latitude, dont la première, par vaine appréhension, tremblera; puis les contrées occidentales, méridionales et orientales craindront à leur tour;

NOTE: Hormis les régions nordiques protégées, toutes subi-raient l'influence d'idées émanant de pays lointains, à commencer par un pays situé à 48 degré de latitude Nord. Puis la vague déferlerait vers l'Ouest, vers le Sud et enfin vers l'Est.

42. telle sera leur puissance, que ce qui se fera pas concorde & union insuperable des conquestes belliques. De nature seront esgaux: mais grandement différents de foy.

telle sera leur puissance, que ce qui ne se fera pas dans la concorde sera imposé par les armes. De nature seront égaux, mais grandement différents par la foi.

NOTE: Et telle deviendrait leur puissance que la force des armes servirait désormais à imposer ce qui ne serait pas accepté de plein gré,

43. Apres cecy la Dame sterille de plus grande puissance que la seconde sera receùe par deux peuples, par le premier obstiné par celuy qui a eu puissance sur tous, par le deuxiesme & par le tiers qui estêdra ses forces vers le circuit de l'Oriêt de l'Europe aux pannons l'a profligé & succôbé & par voile marine fera ses extensions à la Trinacrie Adriatique par Mirmidon (Mirmidons), & Germaniques du tout succombé, & sera la secte Barbarique du tout des Latins grandement affligée & dechassee,

Après ceci, la Dame stérile, plus puissante que la seconde, sera accueillie par deux peuples, par le premier contesté par celui qui a eu puissance sur tous, par le deuxième et par le tiers qui étendra sa domination sur l'est de l'Europe jusqu'à la Hongrie déjà vaincue, et par voile marine poursuivra ses conquêtes à la Trinacrie de l'Adriatique par les Mirmidons (Mermnades de la Lydie), et Germaniques défaits, et la secte des Barbares sera grandement affligée et poursuivie par les Latins.

NOTE: Puis la dame stérile de l'alinéa 33, plus puissante que la mère des enfants précités, s'imposerait dans un pays quelque peu hostile à la première puissance mondiale, puis dans un deuxième où elle étendrait sa puissance vers l'Europe de l'Est, en Hongrie entre autres. Enfin, elle poursuivrait ses activités dans l'Adriatique, entraînant la chute de l'Allemagne et la déconfiture des musulmans alors refoulés par l'Italie.

44. Puis le grand Empire de l'Antéchrist commencera dans la Atila & Zerses descendre en nombre grand & innumerable, tellement que la venue du Sainct Esprit procédant du 48. degré, fera transmigrastion, dechassant à l'abomination de l'Antéchrist, faisant guerre contre le royal qui sera le grand Vicaire de Iesus-Christ, & contre son Eglise, & son règne per tempus, et in occasione temporis,

Puis, le grand Empire de l'Antéchrist commencera en Asie centrale et occidentale et ses troupes innombrables descendront, tant et tant que le Saint-Esprit provenant du 48e degré (de latitude) se retirera et cédera la place à l'abomination de l'Antéchrist, menant sa guerre contre le monarque qui sera (également) le grand Vicaire de Jésus-Christ, et contre son Église, et son règne qui surviendra en temps propice et utile,

NOTE: Puisque Attila régna sur les Huns entre 434 et 453 de l'ère commune et que les peuplades originaires de la Mongolie entreprirent la conquête de l'Europe de l'Ouest (région du Danube) et du Moyen-Orient actuel, et comme le nom Zerses peut être aisément associé à celui de Xerxès, nom de deux rois de Perse (Iran actuel), il faut conclure que cet Antéchrist originerait bien d'Asie.

Nostradamus mentionne également le fait que l'Esprit saint aurait alors élu domicile dans une contrée située au 48e degré de latitude Nord (voir alinéa 41), mais que cette terre privilégiée ne pourrait rien devant la puissance de l'agresseur. Enfin, il nous dit que ce premier Antéchrist s'en prendrait surtout à l'Église de Rome, alors sous la férule d'un personnage à la fois souverain pontife et monarque temporel.

45. & précédera deuant vne eclypse solaire le plus obscur, & le plus ténébreux, qui soit esté depuis création (la création) du monde iusques à la mort & passion de Iesus-Christ, & de la (là) iusques icy,

et avant se produira l'éclipsé solaire la plus obscure et la plus noire qui ait été depuis la création du monde jusqu'à la mort et la passion de Jésus-Christ et de là jusqu'à ce jour,

NOTE: Comme indice précurseur de la venue de cet Antéchrist, Nostradamus nous parle d'une éclipse solaire amenant une noirceur approchant celle qui aurait prévalu avant la création et à la mort du Christ. Or, la tradition rapporte que cette dernière, d'une durée de quelque trois heures, serait survenue au moment où la Lune, en son 14e jour, se trouvait à l'opposé du Soleil. Une éclipse du Soleil par la Lune étant impossible dans ces conditions, l'on aurait alors assisté à l'occultation du Soleil par un autre objet ou par une couche nuageuse exceptionnelle.

46. & sera au moys d'octobre que quelque grade translatiô sera faicte, & telle que l'on cuidera la pesanteur de la terre auoir perdu son naturel mouuement, & estre abismee en perpétuelles ténèbres, seront précédens au têps vernal, & s'en ensuyuant après d'extrêmes châgemens, permutations de règnes, par grand tremblement (grands tremblemens) de terre,

et en octobre quelque grand bouleversement se produira, d'une ampleur telle que l'on croira que la Terre a perdu son mouvement naturel pour être plongée indéfiniment dans l'obscurité; les signes précurseurs viendront au printemps et d'extrêmes changements s'ensuivront, renversements de règnes et grands tremblements de terre,

NOTE: Poursuivant sur cette idée, Nostradamus précise que le phénomène décrit à l'alinéa précédent surviendrait au printemps d'une année dont le mois d'octobre serait funeste en raison d'un cataclysme, laissant ainsi croire à une importante variation du mouvement de translation de la planète. Qui plus est, il nous dit que cette perturbation amènerait avec elle son lot de tremblements de terre et de soulèvements du peuple devant l'adversité.

47. auec pullulation de la neufue Babylonne, fille misérable augmentée par l'abomination du premier holocauste, & ne tiendra tant seulement (tant seulement que) septante trois ans, sept moys,

avec expansion de la nouvelle Babylone, fille misérable agrandie par l'abomination du premier holocauste, et qui n'aura résisté que 73 ans et 7 mois;

NOTE: En plus des importants indices géographiques et chronologiques donnés, on découvre ici que les mots "fille", "femme" ou "dame" utilisés ailleurs dans l'épître peuvent se référer à des villes ou à des pays. En outre, comme l'a souligné Ionescu, ces 73 ans et 7 mois pourraient bien correspondre à la période écoulée entre la Révolution russe d'octobre 1917 et la chute de l'Empire soviétique, en 1991. Ainsi, cette "nouvelle Babylone" dont la croissance fut du reste assurée par la Première Guerre mondiale, passerait par la doctrine communiste dans laquelle Nostradamus aurait vu le premier signe avant-coureur des grandes tribulations.

48. puis après en sortira du tige celle qui auoit demeuré tant long têps sterille, procédât du cinquantesme degré, qui renouuellera toute l'Eglise chrestienne.

puis, sortira de la tige celle qui était demeurée longtemps stérile, provenant du 50e degré (de latitude), et qui renouvellera toute l'Église chrétienne.

NOTE: Par cette nouvelle référence à la dame stérile dont il fut question aux alinéas 33 et 43, Nostradamus poursuit son voyage dans le temps pour nous dire qu'un de ses descendants se consacrerait à l'Église de Rome et à son renouveau, après le règne de ce premier antéchrist.

49. Et sera faicte grande paix vnion & cocarde entre vns (un) des enfans des fronts esgarez, & séparez par diuers règnes

Et sera faite une grande paix, union et concorde entre les enfants des esprits égarés et séparés par divers règnes,

NOTE: La paix soulignée se rapporte sans doute aux guerres annoncées surtout à partir de l'alinéa 40. On découvre du reste que celles-ci dureraient, à tout le moins, le temps d'une génération, puisque l'auteur nous parle des enfants de ceux qualifiés de "fronts égarés".

50. sera (et sera) faicte telle paix que demeurera attaché au plus profond baratre le suscitateur & promoteur de la martiale faction par la diuersité des religieux, & sera vny le royaume du Rabieux: qui côtrefera le sage.

et sera faite telle paix que demeurera lié au plus profond de l'abîme l'incitateur et promoteur du conflit armé né de la division des hommes d'Église, et sera uni le royaume du fanatique, qui simulera le sage.

NOTE: Harmonie entre peuples, paix étendue et châtiment des coupables constituent des résultantes normales à toute période de guerre étendue. Mais elles prennent ici un sens particulier, puisque même la plus fanatique des nations se rangerait à la nouvelle loi.

51. Et les côtrees villes, citez, règnes, & prouinces qui auront laissé les premières voyes pour le (se) deliurer, se caftiuant plus profondement seront secrettement laschez (faschez) de leur liberté, & parfaicte religion perdue, commenceront de frapper dans la partie gauche, pour retourner à la dextre,

Et les contrées, villes, cités, royaumes et provinces qui auront délaissé les premières voies pour se libérer, se rendront encore plus captifs et seront secrètement fâchés de la liberté et de la parfaite foi perdues, commenceront à frapper dans la partie gauche pour revenir à la droite,

NOTE: Et, comme pour tout phénomène de masse, ceux qui, en premier lieu, auraient dévié de la voie traditionnelle se retrouveraient isolés des autres et connaîtraient alors de grandes périodes de frustration et de flottement.

52. & remettant la saincteté profligee de long temps, auec leur pristin escrit, qu'après le grand chien sortira le plus gros mastin, qui fera destruction de tout, mesmes de ce qu'au parauât sera esté perpétré, seront redressez les temples comme au premier temps, & sera restitué le clerc à son pristin estât,

et remettant la sainteté anéantie depuis longtemps en accord avec les premiers textes, qu'après le grand chien sortira le plus gros mâtin qui détruira tout, même ce qui auparavant avait déjà été fait; seront redressés les temples comme au premier temps et sera restitué le clerc à son état premier,

NOTE: Si on suit l'énoncé de Nostradamus, ce retour aux valeurs traditionnelles se manifesterait d'abord au sein même des structures de l'Eglise avant de s'étendre aux fidèles. Ce que l'on découvre par contre, c'est que le Vatican aurait alors placé sur son trône le plus sévère et le plus fondamentaliste de ses cardinaux. À ce dernier égard, on se souviendra que le quatrain 2,41 utilise l'expression "gros mastin" pour parler de Pie V, farouche défenseur de la foi.

53. & commencera à meretricquer & luxurier, faire & cômettre mille forfaits,

et commencera la grande prostitution, la débauche et la commission de mille forfaits.

NOTE: Et comme le pouvoir corrompt, la puissance du souverain pontife et des princes de son Église se traduirait bientôt par des abus généralisés.

54. Et estant proche d'vne autre désolation, par lors qu'elle sera à sa plus haute & sublime dignité se dresseront de potentats & mains militaires & luy feront (seront) ostez les deux glaiues, & ne luy demeurera que les enseignes,

Et, étant près d'une autre désolation, alors qu'elle aura atteint son plus haut sommet, se dresseront des potentats et des chefs d'armée qui lui enlèveront les deux épées, ne lui laissant que les drapeaux

NOTE: Puis, la suprématie des armes, oubliée pour un temps, reprendrait le dessus pour enlever aux ecclésiastiques tous leurs moyens d'action pour ne leur laisser, en fin de compte, que quelques-uns des grands symboles de leur autorité.

55. desquelles par moyen de la curuature qui les attire, le peuple le faisant aller droict, & ne voulut se condescendre à eux par le bout opposite de la main aiguë, touchât terre, voudront stimuler

que, par l'inclinaison naturelle, les gens optant pour marcher droit et ne voulant prendre de risque en optant pour la sécurité, voudront stimuler

NOTE: Devant ces changements successifs, les peuples du globe opteraient alors pour la sécurité relative du statu quo, préférant attendre que le véritable vainqueur supplante tous ses rivaux.

56. iusques, a (jusques a) ce que naistra d'vn rameau de la stérile de long temps, qui deliurera le peuple vniuers de celle seruitude bénigne & volontaire, soy remettant à la protection de Mars spoliant Iupiter de tous ses hôneurs & dignitez, pour la cité libre, constituée & assise dans vn autre exiguë Mezopotamie,

jusqu'à ce que naisse, d'une branche de celle qui fut stérile longtemps, celui qui délivrera le peuple de l'univers de sa servitude volontaire, s'en remettant à la protection de Mars, spoliant Jupiter des honneurs mérités et de sa dignité, pour la cité libre constituée et se trouvant dans une nouvelle Mésopotamie bien exiguë,

NOTE: Par cette autre référence à la dame stérile de l'alinéa 33, l'auteur apporte des précisions sur ce grand libérateur à venir, vaillant aux armes et ne craignant aucunement de s'opposer aux volontés de Rome (Jupiter). On découvre également qu'il émanerait d'une cité libre qualifiée de nouvelle Mésopotamie, destinée à commémorer le premier berceau de l'humanité.

57. Et sera le chef & gouuerneur ietté du milieu, & mis au lieu de l'air (au haut lieu de l'air), ignorant la conspiration des coniurateurs, auec le second Trasibulus, qui de long temps aura manié tout cecy:

Et sera le chef et gouverneur isolé de son entourage et amené en haut lieu, ne sachant rien de la conspiration, avec le second Thrasybule, qui depuis longtemps avait manigancé tout cela:

NOTE: Thrasybule fut un général d'armées et vécut de 445 à 388 avant Jésus-Christ. Il fut proscrit par le gouvernement d'Athènes, mais revint plus tard à la tête d'exilés comme lui, pour abattre le pouvoir en place et restaurer la démocratie.

58. Alors les immundicitez des abominations seront par grande honte obiectees & manifestées aux ténèbres de la lumière obtenebre, cessera deuers la fin du changement de son règne, & les clefs de l'Eglise seront en arrière de l'amour de Dieu, & plusieurs d'entre eux apostatizerôt de la vraye foy,

Alors les abominations et immondicités seront honteusement manifestées dans la totale confusion, cesseront vers la fin de son règne, et les portes de l'Église se fermeront à Dieu, et plusieurs apostasieront la vraie foi,

NOTE: Puis s'ensuivrait une grande confusion donnant naissance à des actes insensés de la part des populations du globe.

59. & des trois sectes, celle du milieu, par les culteurs d'icelle, sera vn peu mis en décadence. La prime totallement par l'Europe, la plus part de l'Affrique exterminée de la tierce, moyennât les panures d'esprit, que par insêsez esleuez par la luxure libidineuse adultéreront.

et des trois sectes la seconde, par ses disciples, sera mise en décadence. La première sera anéantie partout en Europe et dans la plus grande partie de l'Afrique par la troisième, conduite par de faibles esprits, insensés en dépit de leur rang élevé, qui s'adonneront à la luxure.

NOTE: À la base de ce nouveau défoulement collectif se retrouveraient les enseignements de trois sectes, dont une seule parviendrait à survivre en raison d'appuis reçus de la part de puissants personnages.

60. La plèbe se leuera soustenant, dechassera les adhéras des législateurs, & semblera que les règnes affaiblis par les Orientaux que Dieu le Créateur aye deslié Satan des prisons infernalles, pour faire naistre le grand Dog & Dohan (Doham), lesquels seront (feront) si grande fraction abominable aux Eglises, que les rouges ne les blancs sans yeux ne sans mains plus n'en iugeront, & leur sera ostee leur puissance.

La plèbe se lèvera en bloc, chassera ceux qui appuyaient les législateurs, et il semblera que l'érosion des royaumes par les Orientaux aura résulté du fait que Dieu le Créateur aura délivré Satan des prisons infernales pour amener Dog et Doham, lesquels feront si grand tort aux Églises que les rouges et les blancs, démunis de moyens d'action, ne légiféreront plus, et leur puissance leur sera ôtée.

NOTE: Par cette intervention, Nostradamus nous parle de l'expansion territoriale de certains des pays de l'Orient et de révoltes survenant à l'intérieur des pays menacés.

Il fait également allusion aux puissances du mal, que sont Gog et Magog, s'en prenant alors à l'Église de Rome. Enfin, par cette ultime référence aux blancs et aux rouges, il veut sans doute rappeler l'éternelle lutte ayant toujours opposé l'autorité légitime à ses contestateurs.

61. Alors sera faicte plus de persecutiô aux Eglises, que ne fut iamais.

Alors seront faites plus de persécutions aux Églises qu'il n'y en eut jamais.

NOTE: Puis ce seront les débuts des plus grandes persécutions religieuses jamais entreprises.

62. Et sur ces entrefaictes naistra la pestilence si grande que trois (que des trois) pars du monde plus que les deux defaudront. Tellement qu'on ne sçaura, cognoistre ne les (sçaura ne cognoistra les) appartenons des champs & maisons, & naistra l'herbe par les rues des cités plus haute que les genoux:

Et, sur ces entrefaites, naîtra une pestilence si grande que des trois parties du monde, plus que deux périront. Tellement qu'on ne saura plus à qui appartiennent les champs et les maisons, et l'herbe poussera dans les rues des cités, plus haut que les genoux:

NOTE: Plus de 60 % de la population du globe périrait ensuite des ravages d'une épidémie mortelle, à un point tel que la notion de propriété individuelle ou collective disparaîtrait des préoccupations des survivants frappés par les événements.

63. Et au clergé sera faicte toute (totale) désolation, & vsurperont les martiaux ce que sera retourné de la cité du Soleil de Melite, & des isles Stechades, & sera ouuerte la grâd chaisne du port qui prêd sa dénomination au bœuf marin.

Et au clergé sera faite totale désolation et les gens de guerre usurperont ce qui sera retourné de la cité du Soleil de Malte, et des îles Stechades, et sera ouverte la grande chaîne du port qui prend son nom du bœuf marin (Bosphore).

NOTE: Assujettis depuis peu à un contrôle international, les détroits du Bosphore et des Dardanelles ont toujours constitué la charnière commerciale et stratégique entre l'Orient et l'Occident. Napoléon avait même dit que ces deux places valaient un empire à qui les contrôlerait un jour.

64. Et sera faîte nouuelle incursion par les maritimes plages, volant (voulant) le saut (sault) Castulum deliurer de la première reprinse Mahumetane,

Et sera faite nouvelle incursion par les ports de mer, voulant délivrer le sault Castulum de la première reprise musulmane,

NOTE: S'il est question de reconquête du sault Castulum par les musulmans, il faut comprendre qu'il y aurait eu une conquête préalable. Or, comme l'endroit correspond probablement à la citadelle espagnole de San Fernande (Castillon Figuieres), que l'on retrouve également mentionnée au quatrain 8,48, il faut croire que Nostradamus verrait ici la reprise de ces territoires par les anciens Maures.

65. Et ne seront de leurs (du tout leurs) assaillemens vains, & au lieu que iadis fut l'habitation d'Abraham, sera assaillie par personnes qui auront en vénération les Iouialistes. Et icelle cité d'Achem sera enuironnee, & assaillie de toutes parts en tresgrande puissance de gens d'armes.

Et ne seront du tout leurs assauts vains, et le lieu où fut jadis l'habitation d'Abraham sera attaqué par des personnes qui auront en vénération les Jovialistes. Et cette cité d'Achem sera entourée et assaillie de toutes parts par une multitude de soldats.

NOTE: En se référant à la ville où Abraham établit d'abord son lieu de résidence, Nostradamus vise sans doute Sichem en Palestine, puisqu'elle fut la première du royaume des Hébreux avant que Jérusalem n'en devienne la capitale. Par contre, en parlant de celle d'Achem, il désigne peut-être la forteresse de Samarie érigée par Achab lorsque ce dernier fut roi d'Israël entre 874 et 853 avant Jésus-Christ. Enfin, son allusion aux Jovialistes viserait les Romains dont le culte antique de Jupiter est bien connu.

66. Seront affaiblies leurs forces maritimes par les Occidentaux. Et à ce règne sera faicte grande désolation, & les plus grandes citez seront de peuplées (dépeuplées), & ceux qui entreront dedans seront comprins à la vengeance de l'ire de Dieu,

Seront amoindries leurs forces navales par les Occidentaux. Et, à ce royaume, sera faite grande désolation, et les plus grandes cités seront désertées, et ceux qui y entreront seront soumis à la vengeance et à la colère de Dieu.

NOTE: Le mage parle d'un débarquement en territoire palestinien par l'Occident et de la quasi-destruction qui en résulterait.

67. Et demeurera le sepulchre de tant grande vénération par l'espace de long temps soubs le serain à l'vniverselle vision des yeux du Ciel, du Soleil, & de la Lune, Et sera conuerty le lieu sacré en ebergement de troupeau menu & grand, & adapté en substances prophanes.

Et demeurera longtemps, dans la désolation, le sépulcre de si grande vénération universelle aux yeux du Ciel, du Soleil et de la Lune. Et sera converti le lieu sacré en lieu de pâturage pour les grands et petits animaux, et adapté à des usages profanes.

NOTE: En devenant des lieux de pâturage pour animaux domestiques, les Lieux saints recouvreraient donc la paix qui suit normalement les grandes dévastations. Il faut croire cependant que les temples faisant autrefois la fierté de Jérusalem auraient tous été rasés par la fureur des troupes ayant déferlé sur le territoire. À cet égard, il est utile de nous référer au quatrain 8,96, lequel nous parle également de la destruction de l'Etat d'Israël.

68. 0 quelle calamiteuse affliction sera par lors aux femmes enceintes: & sera par lors du principal chef Oriental, la plus part esmeu par les Septentrionaux & Occidentaux vaincu, & mis à mort, profligez, & le reste en fuite, & ses en ans de plusieurs femmes emprisonnez, & par lors sera accomplie la Prophétie du Royal Prophète: Vt audiret gemitus compeditorum, vt solueret filios interempîorum.

Ô quelle effroyable affliction sera alors le lot des femmes enceintes: et la grande partie des troupes du chef d'Orient sera alors vaincue, tuée, abattue, mise en déroute par les Septentrionaux, les Occidentaux et les enfants issus de ses nombreuses épouses emprisonnées, et alors sera accomplie la prophétie du royal prophète: "Afin qu'il entendît lés gémissements des prisonniers, afin qu'il délivrât les fils des morts."

NOTE: Puis les troupes venues d'Orient seraient écrasées par celles du Nord et de l'Ouest, délivrant alors les peuples gardés en captivité. La référence aux malheurs devant alors frapper les femmes enceintes nous rappelle un des grands indices temporels accordés par l'Apocalypse de Jean de Patmos.

69. Quelle grande oppression qui par lors sera faicte sur les Princes & gouuerneurs des Royaumes, mesmes de ceux qui seront maritimes & Oriêtaux, & leurs langues entremeslees à grande société: la langue des Latins & des Arabes par la communication Punique,

Quelle grande oppression sera alors exercée contre les princes et contre les dirigeants des royaumes, même de ceux de la mer et ceux d'Orient, et leurs langages confondus par leurs peuples: la langue des Latins et des Arabes, par communication confuse;

NOTE: Lorsque Nostradamus utilise l'adjectif "punique", il se réfère généralement à la confusion au sens large, par allusion à la ville de Carthage et à son représentant le plus illustre, Annibal. En fait, il nous dit ici que l'humanité connaîtrait à nouveau le phénomène ayant résulté de la prolifération incontrôlée des langues qui marqua les derniers jours de la construction de la tour de Babel.

70. & seront tous ces Roys Orientaux chassez profligez, exterminez, nô du tout par le moyen des forces des Roys d'Aauilon & par la proximité de nostre siècle par moyen des trois vnys secrettemêt cerchant (cherchant) la mort, & insidies par embusches l'vn de l'autre, & durera le renouuellement de Truimuirat sept ans, que la renommée de telle secte fera son estenduë par l'vnivers, & sera soustenu le sacrifice de la saincte & immaculée hostie:

et seront tous ces rois d'Orient chassés, abattus, exterminés, pas du tout par les armées des rois du Nord et à l'approche de notre siècle, mais par le biais de trois personnages unis secrètement, cherchant la mort, et sournois par embuscades l'un à l'autre, et durera le renouvellement du triumvirat sept ans, la renommée de telle secte connaîtra son expansion dans tout l'univers, et le sacrifice de la sainte et immaculée hostie sera soutenu:

NOTE: On découvre ainsi que les Orientaux seraient expulsés d'Occident par les forces réunies de trois nations devant éventuellement imposer leur domination pendant une période de sept années. Il faut croire également que cette union aurait la chrétienté comme trait d'union, puisque l'Eglise de Rome serait assistée par la suite dans sa mission divine.

71. & seront lors les Seigneurs deux en nombre d'Aquilon, victorieux sur les Orientaux, fusera en iceux faict si grand bruit & tumulte bellique, que tout iceluy. Orient (iceluy orient) tremblera de la frayeur d'iceux frères, non frères (frères non frères) Aquilonaires.

et les deux Seigneurs du Nord Seront alors victorieux sur les Orientaux, et sera fait d'eux si grand bruit et clameur guerrière que tout l'Orient tremblera de peur devant ces frères du Nord pourtant de sang différent.

NOTE: On découvre ici que les armées du Nord se partageraient les honneurs de la victoire et atteindraient à la renommée.

72. Et pource, Sire, que par ce discours ie mets presque confusément ces predictions, & quand ce pourra estre & î'aduenement d'iceux, pour le denombrement du temps que s'ensuit, qu'il n'est nullemêt ou bien peu conforme au supérieur: lequel tant pa voye Astronomique, que par autres mesmes des sacrées escritures, qui ne peuuent faillir nullement,

Et c'est pourquoi. Sire, dans ce discours j'écris de façon voilée ces prédictions, quand même elles se réaliseront par le calcul des temps à venir, qui n'est pas ou peu conforme à celui déjà présenté, lequel tant par le moyen de l'astronomie que par les autres textes des Écritures sacrées qui ne peuvent en aucun cas se tromper,

NOTE: Nostradamus introduit ici sa seconde chronologie des temps bibliques, différente de la première (alinéas 20 à 27), établie à partir de textes anciens considérés aussi valables (référence probable à la version des Septante et à la Samaritaine) que ceux utilisés pour appuyer la première.

73. que si ie voulais à vn chacun quatrain mettre le dénombrement du temps, se pourrait faire: mais à tous ne serait aggreable, ne moins les interpréter iusques à ce Sire, que vostre Molesté m'aye octroyé ample puissance pour ce faire, pour ne donner cause aux calomniateurs de me mordre.

tant que, si je le voulais, je pourrais dater chacun des quatrains: mais la chose ne serait pas agréable à tous; ou préciser leur sens, mais il faudrait que votre Majesté m'en ait d'abord donné l'entière autorisation, pour ne pas donner à mes calomniateurs l'occasion de me déchirer.

NOTE: C'est donc sur la base de cette nouvelle chronologie que Nostradamus aurait établi l'ensemble de ses prophéties, mais il n'aurait pas voulu donner davantage de précisions pour éviter l'opprobre des générations futures.

74. Toutesfois contans, les ans (comptans les ans) depuis la création du monde, iusques à la naissance de Noë, sont passez mil-cinq cens & six ans,

Toutefois, comptant les années depuis la création du monde jusqu'à la naissance de Noé, passèrent 1506 ans,

NOTE: Débute cette nouvelle chronologie biblique qui établit le temps écoulé entre la Création et l'avènement de Noé à 1506 années, contrairement à la première qui accordait à cette même période 1242 années. En ajoutant le temps écoulé entre les deux événements, Nostradamus se rapproche ainsi du texte des Septante; par contre, il s'éloigne de la pensée de Scaliger qui dénombrait 1056 années.

75. & depuis la naissance de Noë iusques à la parfaicte frabrication (fabrication) de l'arche, approchant de l'vniuerselle mondation (inondation), passèrent six cens ans (si les dôs estoyêt Solitaires (Solaires) ou Lunaires, ou des (de) dix mixtions) ie tiens ce que les sacrées escriptures tiennent qui estoyent Solaires. Et à la fin d'iceux six ans (six cens ans) Noë entra dans l'arche pour estre sauué du déluge:

et, de la naissance de Noé à la parfaite fabrication de l'arche, peu avant le déluge universel, passèrent 600 ans (si les jours étaient solaires, lunaires ou de dix mois); je m'en tiens ici aux écritures sacrées qui établissent qu'ils étaient solaires. Et après ces six (six cents) années, Noé entra dans l'arche pour être épargné du déluge:

NOTE: Nostradamus respecte les trois versions des textes sacrés qui établissent l'âge de Noé à 600 ans lorsqu'il entra dans l'arche. Il est dit en effet: "II avait six cents ans quand eut lieu le déluge, une inondation de la terre..." (Gen. VII,6)

76. & fut iceluy déluge, vniuersel sur terre (déluge universel sur la terre), & dura vn au (an) & deux-mois.

et ce fut le déluge universel sur terre, qui dura un an et deux mois.

NOTE: Les écrits bibliques rapportent que Noé entra dans l'arche le 17e jour du second mois (texte hébreu) ouïe 27e jour, selon les Septante. On dit également qu'en l'an 601 de la vie de Noé, le premier jour du premier mois, Noé vit que la terre était sèche mais il attendit que Dieu lui donne l'ordre de sortir de l'arche, ce qu'il fit le 27e jour du second mois. Il y serait ainsi demeuré une année complète et 11 jours.

77. Et depuis la fin du déluge iusques à la natiuité d'Abraham, passa le nombre des ans de deux cens nonâte cinq.

Et, de la fin du déluge à la nativité d'Abraham, passèrent 295 ans.

NOTE: En accordant ici une période de 295 années entre la fin du déluge et la naissance d'Abraham, Nostradamus en arrive ainsi à établir à l'an 2402 (et 2 mois) le moment de celle-ci par rapport à Adam en comparaison avec les 2323 années données par la première chronologie (alinéas 20 à 27). Pour les mêmes jalons, la seconde serait ainsi supérieure de 79 années et 2 mois à la première. Pour sa part, Joseph Scaliger l'estima plus tard (fin du XVIe siècle) à 2023 ans.

78. Et depuis la natiuité d'Abraham iusques à la natiuité d'Isaac, passèrent cent ans.

Et, de la naissance d'Abraham à celle d'Isaac, passèrent 100 ans.

NOTE: La Genèse dit en effet: "Abraham avait cent ans à la naissance d'Isaac" (Gen. XXI,5).

79. Et depuis Isaac iusques à Iacob, soixante ans

Et, d'Isaac jusqu'à Jacob, 60 ans;

NOTE: Le même texte dit: "Le temps où elle devait enfanter arriva, et voici, il y avait deux jumeaux dans son sein. Celui qui sortit le premier était roux, tout entier comme un manteau de poil, et ils l'appelèrent Esaü; ensuite sortit son frère, tenant dans sa main le talon d'Esaü, et on le nomma Jacob. Isaac était âgé de soixante ans quand ils naquirent" (Gen. XXV, 24-26).

80. dès l'heure qu'il entra en Egypte iusques à l'yssue d'iceluy passèrent cent trête ans.

puis, de la naissance de Jacob à son arrivée en Egypte, passèrent 130 ans.

NOTE: "Joseph fit venir Jacob, son père, et le présenta à Pharaon. Jacob bénit Pharaon; et Pharaon dit à Jacob: "Quel est le nombre de jours des années de ta vie?" Jacob répondit à Pharaon: "Les jours des années de mon pèlerinage sont de cent trente ans..." (Gen. XLVII, 7-9).

81. Et depuis l'entrée de lacob, en Egypte iusques à l'issue d'iceluy, passèrent quatre cens trente ans.

Et, de l'arrivée de Jacob en Egypte à l'Exode, passèrent 430 ans.

NOTE: "Le séjour des enfants d'Israël en Egypte fut de quatre trente ans. Et au bout de quatre cent trente ans, ce jour-là même, toutes lea armées de Yahweh sortirent du pays d'Egypte" (Exode XII, 40-41).

82. Et depuis l'yssue d'Egypte iusques à l'édification du Temple faicte par Salomon au quatriesme an de son règne, passèrent quatre cens octâte ou quatre vingts ans.

Et, de la sortie d'Egypte à l'édification du temple de Salomon, en la quatrième année de son règne, passèrent 480 ans.

NOTE: "En la quatre cent quatre-vingtième année après la sortie des enfants d'Israël du pays d'Égypte, la quatrième année du règne de Salomon sur Israël, au mois de ziv, qui est le second mois, il bâtit la maison de Yahweh" (1er livre des Rois, VI,1).

83. Et depuis l'édification du temple iusques à Iesus Christ selon la supputation des hierographes, passèrent quatre cens nonante ans,

Et, de l'édification du temple jusqu'à Jésus-Christ, selon la compilation des historiens sacrés, passèrent 490 ans.

NOTE: Puisque Salomon régna sur Israël pendant 40 ans (970 -931 av. J.-C), il ne saurait être question du premier temple. Or, on découvre que Jérusalem et son temple furent détruits en 587 avant Jésus-Christ par les armées de Nabuchodonosor II, et que la maison de Yahweh ne put être relevée de ses cendres qu'à compter de 538, année où Cyrus II le Grand permit sa reconstruction. Joseph Scaliger accorde à cette même période une durée de 1015 ans, ce qui s'avère nettement plus conforme à la réalité.

84. Et ainsi par ceste supputation que i'ay faicte, colligee par les sacres (sacrées) lettres, sont enuiron quatre mille cent septante trois ans & huict mois, peu ou moins:

Et ainsi, par cette compilation que j'ai faite, supportée par les textes sacrés, ont été environ 4173 ans et huit mois, plus ou moins:

NOTE: Lorsque l'on procède à la somme des différents jalons, on arrive d'abord à un total de 4092 ans et 2 mois pour le nombre d'années écoulées entre Adam et Jésus-Christ. Pour la même compilation, Nostradamus nous dit en être arrivé à 4173 ans et 8 mois. Il faut donc croire que les 4173 ans et 8 mois s'adresseraient au temps écoulé entre le premier jour de la Genèse et Jésus-Christ, contrairement aux 4092 ans et 2 mois calculés à partir d'Adam.

85. Or de Iesus Christ en ça par la diversité des sectes ie laisse (je le laisse), & ayant supputé & calculé les présentes Prophéties, le tout selon l'ordre de la chaisne qui contient sa révélation (révolution), le tout par doctrine Astronomique, & selon mon naturel instinct,

Et, depuis Jésus-Christ, la pluralité des religions me contraint de ne pas aller plus avant, et ayant calculé et daté les présentes prophéties, le tout accordé à l'enchaînement des événements que contient sa révélation, le tout par la science des astres et selon mon instinct naturel,

NOTE: Les principales nations du monde ayant alors élaboré leur propre calendrier, Nostradamus s'est donc refusé à aller plus loin dans cette investigation des temps passés.

86. & après quelque temps & dans iceluy comprenant depuis le temps que Saturne qui tournera entre (entrer) à sept du mois d'Auril, iusques au 15. (25.) d'Aoust Iupiter à 14. de Iuin iusques au 7. Octobre Mars depuis le 17. d'Auril, iusques au 22. de Iuin, Venus depuis le 9. d'Auril iusques au 22. de May, Mercure depuis le 3, de Feurier, iusques au 24. dudit.

et après un certain temps, et à l'intérieur de celui-ci, au moment où Saturne se trouvera entre le 7 avril et le 25 août, Jupiter, du 14 juin au 7 octobre. Mars, du 17 avril au 22 juin, Vénus, du 9 avril au 22 mai, et Mercure du 3 février au 24 du même mois.

NOTE En n'indiquant pas les constellations se trouvant à ce moment en arrière-plan, Nostradamus voulait sans doute nous amener à considérer l'alinéa suivant comme constituant la suite de cette somme temporelle. Nous reviendrons, un peu plus tard, sur la correspondance de cet événement astronomique avec notre calendrier.

87. En après le premier de îuin, iusques au 24. dudit, & du 25. de Septembre, iusques au 16. de Octobre, Saturne en Capricorne, Iupiter en Aquarius, Mars en Scorpio, Venus en Pisces, Mercure dans un moys en Capricorne, Aquarius, & pisces, la lune en Aquarius la teste du Dragon en Libra: là queue à son signe opposite

Et, après le 1er juin, jusqu'au 24 du même mois, et du 25 septembre jusqu'au 16 octobre, Saturne en Capricorne, Jupiter en Verseau, Mars en Scorpion, Vénus en Poissons, Mercure, dans un mois, en Capricorne, Verseau, et Poissons, la Lune en Verseau, la tête du Dragon en Balance: la queue dans le signe opposé

NOTE: Hormis les précisions se rapportant à l'alinéa précédent, Nostradamus démontre ici une connaissance remarquable de la science des astres en nous parlant du Dragon, cette constellation circumpolaire de l'hémisphère boréal qui se trouve entre la Grande Ourse et la Petite Ourse et dont la tête, représentée par l'étoile Eltanin, correspond à la position 18 heures, et la queue à environ 15 heures 30 minutes en ascension droite, tandis que celle de la Balance (Libra) court entre 15 heures 30 et 14 heures 50. Pour que la tête du Dragon se trouve à l'opposé, il faut donc que Nostradamus ait opté pour une ligne imaginaire passant par l'étoile polaire au détriment de la ligne la plus courte menant directement à la constellation.

88. suyuant vne conionction de lupiter à Mercure auec vn quadrin aspect de Mars à Mercure, & la teste du Dragon sera auec vne conionction du Soleil à lupiter, l'année sera pacifique sans eclypse, & non du tout,

suivant une conjonction de Jupiter à Mercure avec un aspect en quadrature de Mars à Mercure, et la tête du Dragon jointe à une conjonction du Soleil et de Jupiter, l'année sera pacifique, sans éclipse aucune,

NOTE: Poursuivant dans cette même veine, il nous parle ensuite d'un alignement stellaire et planétaire entre l'étoile principale du Dragon, le Soleil et enfin la planète Jupiter.

89. & sera le commencement comprenant ce (se) de ce que durera & cômençant icelle annee sera faicte plus grande persecution à l'Eglise Chrestienne, que n'a esté faicte en Afrique, & durera ceste-icy iusques, à (jusques à) l'an mil sept cens nonante deux que l'ô cuydera estre vne renouation de siècle:

et sera le commencement, à compter de cette année, de la plus grande persécution de l'Église chrétienne, une comme on n'en a jamais connu en Afrique, et celle-ci durera jusqu'à l'an 1792 de ce que l'on croira être une nouvelle ère:

NOTE: Commencée au cours de l'année marquée par la configuration astronomique décrite aux alinéas 86 à 88, cette grande persécution aurait pris fin en 1792, à un moment perçu par certains comme l'amorce d'une nouvelle ère. ï

90. après commencera le peuple Romain de se redresser, & de chasser (et deschasser) quelques obscures ténèbres, receuant quelque peu de leur pristine clarté, non sans grande diuision & continuel (continuels) châgemens.

après le peuple romain commencera à se relever et à dissiper les ténèbres, recevant quelque peu de son ancienne clarté, non sans grande division et continuels changements.

NOTE: Puis l'Italie commencerait peu à peu à recouvrer sa gloire d'antan, mais cette lente remontée ne se ferait pas sans heurts puisque des dissensions importantes ne manqueraient pas de se produire.

91. Venise en après en grande force & puissance leuera ses aisles si treshaut, ne disant (distant) gueres aux forces de l'antique Rome. Et en iceluy temps grandes voyles Bisantines associées aux Ligustiques par l'appuy puissance Aquilonaire, donnera quelque empeschement que des deux Cretenses ne leur sera la foy tenueë.

Par après, Venise lèvera, en grande force et puissance, ses ailes très haut pour rivaliser avec la puissance de l'antique Rome. Et, en ce temps, de grandes voiles de Byzance accompagnées de celles du Piémont, par l'appui et la puissance du Nord, donneront quelque empêchement que des deux Crêtes la foi ne leur soit soutenue.

NOTE: Puis l'Italie se lèverait enfin pour manifester sa puissance aux côtés des Turcs et d'un peuple nordique non identifié, Au même moment, l'île de Crète serait divisée sur la ligne de conduite à adopter devant la nouvelle ambition de la péninsule.

92. Les arcs édifiez par les antiques Martiaux, s'accompagneront aux Ondes de Neptune.

Les arcs érigés par les antiques guerriers accompagneront lés vagues de l'océan,

NOTE:, À l'image des traditions antiques, les conquêtes seraient marquées par l'édification d'arcs de triomphe, à cette différence qu'on célébrerait cette fois des victoires obtenues en mer,

93. En l'Adriatique sera faicte discorde grande ce (grande, ce) que sera uny sera séparé, approchera de maison ce que paravant estait & est grande cité, comprenant le Pompotam (Pempotam) la Mésopotamie de l'Europe à quarante cinq & autres de quarante vn, quarante deux, &' trente sept (et autres de 41. 42. &• 47.).

La mer Adriatique sera le théâtre d'une grande discorde et ce qui aura été uni sera séparé, ressemblera à une maison ce qui était auparavant et demeure une grande cité, comprenant le Pempotam, la Mésopotamie d'Europe, à 45 et autres de 41,42, et 37 (ou 47).

NOTE: Puis l'Empire récemment érigé s'écroulera, amenant dans sa chute la puissance du Nord soulignée à l'alinéa 91, l'Italie et bon nombre de pays européens situés entre les 41e et 47e degrés de latitude Nord. Et l'abandon des grandes cités de l'Empire déchu semble transparaître comme une conclusion inéluctable aux dissensions ayant mis aux prises les anciens partenaires sur la question de l'Adriatique.

94. Et dans iceluy temps, & en icelles contrées la puissance infernale mettra à l'encontre de l'Eglise de ïesus Christ la puissance des aduersaires de sa loy, qui sera le second Antéchrist, lequel persecurera (persécutera) icelle Eglise & son vray Vicaire, par moyen de la puissance des Roys temporels, qui seront par leur ignorance seduicts par langues, qui trencheront plus que nul glaiue entre les mains de l'insensé.

Et, en ce temps et dans ces contrées, la puissance infernale soulèvera contre l'Église de Jésus-Christ la puissance des adversaires de sa loi, qui sera le second Antéchrist, lequel persécutera l'Église et son vrai Vicaire, avec l'appui des puissants monarques temporels qui seront, par ignorance, séduits par les langues qui trancheront plus que tout glaive dans les mains de l'insensé.

NOTE: Alors se lèvera, dans ces mêmes lieux, le second Antéchrist qui, grâce à l'appui des grandes puissances, s'en prendra à nouveau à l'Église de Rome. De plus, ce personnage aurait la particularité de posséder le don de séduire par ses paroles, même celles qui seraient mal interprétées par les insensés qui le suivraient dans son parcours. Par ailleurs, ce second antéchrist parle indirectement du premier qui correspondrait ainsi à celui qui serait marqué sous le sceau de l'an 1792, comme nous l'avons vu précédemment.

95. Le susdicts (susdit) règne de l'Antéchrist ne durera que iusquès-au definement de ce n'ay (nay) près de l'aage & de l'autre à la cité de

Plancus accompagnez de l'eslu de Modone Fulcy, par Ferrare, maintenu par Liguriens Adriaticques, & de la proximité de la grande Trinacrie:

Ledit règne de l'Antéchrist ne durera que jusqu'à la fin de celui né près de l'âge et de l'autre à la cité de Lyon accompagnés de l'élu de la famille de Modène, par Ferrare, soutenu par les Piémontais de l'Adriatique, et des environs de la grande Trinacrie:

NOTE: Par la mention du nom "Trinacrie", l'auteur fait sans doute référence à la Sicile et à ses trois caps (tria acria). De ce fait, il serait question de la déchéance de ce second Antéchrist sous les efforts conjugués de la France (Lyon) et de l'Italie (Modène, Ferrare, le Piémont et la Sicile).

96. Puis passera le mot louis. Le Gallique ogmium, accompagné de si grand nombre que de bien loing l'Empire de sa grande loy sera présenté, & par lors &' quelque temps après sera espanché profuseement le sang des Innocens par les nocens vn peu esleuez: alors par grands déluges la mémoire des choses contenues de tels instrumens receura innumerable perte, mesmes les lettres: qui sera deuers les Aquilonaires

Puis, passera le mont Jovis, l'Hercule français, accompagné d'une si grande multitude que de très loin la grande loi de l'Empire sera en vue, et alors, peu de temps après, sera répandu à profusion le sang des innocents par les méchants un peu parvenus; alors, par grands déluges, la mémoire des choses contenue dans de tels instruments subira une incommensurable perte, même les lettres, du côté de ceux du Nord

NOTE: Marchera alors sur Rome ce nouvel Hercule français, accompagné d'innombrables armées, destiné à mettre un terme au règne de ce second Antéchrist. Il s'ensuivra cependant de grands massacres commandés par l'ennemi en déroute, puis un formidable cataclysme naturel viendra coiffer le tout en frappant la grande puissance du Nord dont il fut fait état aux alinéas précédents. Il semble que Nostradamus ait eu une vision privilégiée des choses, puisque sa dernière intervention nous laisse entrevoir la destruction possible d'importantes banques de données informatiques constituant alors la somme des connaissances accumulées par l'humanité.

97. par la volonté diurne, & entre vnefois lié Satan. Et sera faicte paix vniuerselle entre les humains, & sera délivrée l'Eglise de Iesus Christ de toute tribulation, combien que par les Azos-tains (Azoarains) voudrait mesler dedans le miel du fiel, & leur pestifére séduction:

par la volonté divine et, encore une fois, sera lié Satan. Et surviendra une paix universelle entre les hommes, et sera délivrée l'Église de Jésus-Christ de toute tribulation, même si les débauchés voulaient mêler le fiel au miel et leur séduction pestilentielle:

NOTE: Par le nom "Azos-tains" ou "Azoarains", Nostradamus se réfère possiblement au latin asotus pour parler d'individus débauchés ou voluptueux s'en prenant alors au Vatican, en dépit de l'accalmie survenue dans le monde après les sombres événements connus sous le règne de ce second Antéchrist.

98. & cela sera proche du septiesme millénaire, que plus le sanctuaire de ïesus Christ ne sera conculqué, par les infidèles qui viendront de l'Aquillon, le monde approchant de quelque grande conflagration combien que par mes supputations en mes prophéties, le cours du temps aille beaucoup plus loing

et cela sera proche du septième millénaire, plus jamais le sanctuaire de Jésus-Christ ne sera foulé aux pieds par les infidèles qui viendront du Nord, le monde s'approchant de quelque grande conflagration même si, selon les calculs effectués dans le cours de mes prophéties, le temps va beaucoup plus loin

NOTE: Les guerres, de même que la grande paix devant leur succéder, devraient voir le jour aux environs du septième millénaire établi d'après la chronologie donnée aux alinéas 74 à 84. Or, comme celui-ci aurait débuté en 1908, il faut croire que ce que nous dit le mage de ce second Antéchrist serait déjà à nos portes en 1997.

De plus, en nous disant que ses prophéties vont beaucoup plus loin dans le temps, Nostradamus indique à tout le moins que l'humanité devrait connaître un huitième millénaire, ce qui, avouons-Ie, est quand même rassurant.

99. Dedans l'Epistre que ces ans passez ay dédié à mon fils César, Nostradamus i'ay (Csesar Nostradamus, j'ay) assez appertement déclare aucuns poincts sans présage.

Dans l'épître que, ces années passées, j'ai dédiée à mon fils, César de Nostredame, j'ai assez ouvertement déclaré quelques points sans présage.

NOTE: Deux faits essentiels se dégagent de cette courte assertion: d'abord, la lettre à César précède dans le temps l'épître à Henry Second; puis, cette première dédicace contiendrait des éléments qui ne se voulaient aucunement prophétiques.

100. Mais icy, ô Sire, sont comprins plusieurs grands & merueillieux aduenemens, que ceux qui viendront après le verrat.

Mais ici, ô Sire, sont compris plusieurs grands et merveilleux événements auxquels assisteront ceux qui viendront après.

NOTE: Par contre, l'épître aurait été écrite dans le but d'annoncer certains faits précis du futur.

101. Et durant icelle supputation Astrologique, conférée aux sacrées lettres, la persécution des gens Ecclésiastiques prendra son origine par la puissance des Roys Aquilonaires, vnis auec les Orientaux. Et (Orientaux, et) ceste persécution durera onze ans, quelque peu moins, que par lors ' défaillira le principal Roy Aquilonaire,

Et durant cette période calculée au moyen des astres, s'accordant avec les Écritures sacrées, la persécution contre les ministres de l'Église prendra son origine dans la puissance des rois du Nord alliés à ceux d'Orient. Et cette persécution durera onze ans, un peu moins; alors tombera le principal monarque du Nord;

NOTE: Après la période d'accalmie ayant succédé au second Antéchrist surviendrait immédiatement le troisième, plus terrible encore que le précédent. Nostradamus retient notamment de lui la surprenante alliance qui surviendrait alors entre Orientaux et peuples du Nord.

102. lesquels ans accomplis suruiendra son vny Meridional, qui persécutera encore plus fort par l'espace de trois ans les gens d'Eglise, par la seductiô apostatique, d'vn qui tiendra toute puissance absolue à l'Eglise militaire (militante), & le sainct peuple de Dieu obseruateur de sa loy, & tout orde (ordre) de religion sera grandement persécuté & affligé tellement que le sang des vrais Ecclésiastiques, nagera par tout,

ces onze années passées, surviendra son allié méridional, qui persécutera encore plus fort, durant trois ans, les gens d'Église par la séduction de l'apostasie, d'un qui tiendra puissance absolue de l'Église militante, et les saints disciples de Dieu, fidèles à sa loi, et tout degré du clergé sera grandement persécuté et affligé, tellement que le sang des véritables ecclésiastiques coulera à profusion,

NOTE: Après la chute de ce monarque du Nord, se lèverait ensuite un personnage régnant sur un pays méridional par rapport au premier et ce dernier entreprendrait une nouvelle persécution, d'une durée de trois ans, dirigée contre les ministres de l'Église de Rome, grâce à l'appui reçu, en partie, des catholiques réfractaires au régime en place.

103. & vn des horribles Roys temporels par ses adhérons luy seront donnes telles louanges, qu'il aura plus respandu de sang humain des innocens Ecclésiastiques, que nul ne sçauroit auoir du vin.

et un des horribles monarques temporels sera louange par ses sujets pour avoir tant répandu le sang des innocents ecclésiastiques, que nul ne saurait avoir du vin.

NOTE: Et cette persécution dégénérera en un massacre tel que le sang des ecclésiastiques coulera plus abondamment que le vin de leurs fûts.

104. & iceluy Roy cômettra desforfaicts enuers l'Eglise incroyables, coulera le sang humain par les rues publiques, & temples, comme l'eau par pluye impétueuse, & rougiront de sang les plus prochains fleuues, & par autre guerre nauale rougira la mer, que le rapport à vn Roy à l'autre luy sera dit: Bellis rubuit naualibus aequor.

Et ce Roi commettra des forfaits incroyables envers l'Église; le sang humain coulera dans les rues et dans les temples, comme l'eau par une pluie impétueuse, et les fleuves les plus proches rougiront de sang et par autre guerre navale rougira la mer, et le compte rendu d'un roi à un autre sera celui-ci: "La mer a été rougie par le sang versé dans les batailles navales."

NOTE: Au surplus, la guerre navale conduite au même moment prendra une telle ampleur que les océans rougiront du sang des combattants.

105. Puis dans la mesme année & les suiuantes s'en ensuiura la plus horrible pestilence, & la plus meruelleuse (merveilleuse) par la famine précédente, & si grandes tribulations que iamais soit aduenue telle depuis la première fondation de l'Eglise Chrestienne, & par toutes les régions Latines, demeurant par les vestiges en aucunes contrées des Espaignes.

Puis, dans la même année et au cours des suivantes, s'ensuivra la plus horrible pestilence, et la plus grande en raison de la famine précédente, et les plus grandes tribulations jamais advenues depuis la fondation de l'Église chrétienne, et pour toutes les régions latines, demeurant, par les vestiges, dans quelques-unes des contrées d'Espagne.

NOTE: Au moment de cette grande effusion de sang surviendra également une famine épouvantable, suivie peu après par une peste dévastatrice faisant surtout ses ravages du côté de l'Espagne.

106. Par lors le tiers Roy Aquilonaire entendât la plaincte du peuple de son principal tiltre, dressera si grande armée, & passera par les destroits de ses derniers auites & bisayeuls, qui remettra la plus part en son estât,

Alors le troisième roi du Nord entendant la plainte du peuple de son plus grand titre, lèvera si grande armée et passera par les détroits de ses pères et aïeuls et remettra la grande partie en son état,

NOTE: Puis le troisième monarque du Nord passera à l'action en conduisant ses armées par les détroits du Bosphore et des Dardanelles, pour s'en prendre au roi méridional ayant semé la violence au sein des nations de la chrétienté.

107. & le grand Vicaire de la cappe sera remis en son pristin estât: mais désolé, & puis du tout abandonné, & tournera estre Sancta Sanctorum destruicte par Paganisme & le vieux & nouueau Testament serôt dechassez, bruslez,

et le grand Vicaire à la cape sera remis dans son ancien état: mais isolé et ensuite abandonné, et sera le Saint des Saints détruit par le paganisme et l'Ancien et le Nouveau Testament seront recherchés et brûlés,

NOTE: Alors, le pape sera remis sur son trône, mais l'état d'abandon du Vatican et la curie romaine diminuée auront bientôt raison de sa volonté, ouvrant ainsi la voie au paganisme antique. Enfin, les Écritures sacrées seront jetées au feu, en guise de manifestation contre les tourments récemment endurés.

108. en après l'Antéchrist sera le prince infernal,

et après l'Antéchrist, le prince infernal viendra;

NOTE: Et après ce troisième Antéchrist issu de la partie méridionale de l'hémisphère Nord de la planète, viendra Satan en personne.

109. encores par la dernière foy trembleront tous les Royaumes de la Chrestienté, & aussi des infidèles, par l'espace de vingt cinq ans, & seront plus grieues guerres & batailles, & seront villes, citez chasteaux, & tous autres édifices bruslez, désolez, destruicts, auec grande effusion de sang vestal, mariées, & vefues violées, enfans de laict contre les murs des villes allidez & brisez, & tant de maux se commettront par le moyen de Satan, prince infernal, que presque le monde vniuersel se trouuera. defaict & désolé:

encore, pour la dernière fois, trembleront tous les royaumes de la chrétienté, et aussi des infidèles, pendant 25 ans, et de plus pénibles guerres et batailles auront lieu, et les villes, cités, châteaux, et tous les autres édifices seront brûlés, abandonnés, détruits, avec grande effusion de sang des vierges, femmes mariées et veuves violées, les enfants allaités seront écrasés et brisés contre les murs des villes, et tant de maux se commettront par le moyen de Satan, prince infernal, que presque le monde entier se trouvera vaincu et abandonné:

NOTE: S'ensuivront vingt-cinq années de guerres meurtrières frappant à nouveau l'ensemble des pays de la chrétienté, et provoquant une destruction quasi totale sur leur passage. De plus, femmes et enfants ne seront pas épargnés par les massacres, et la majeure partie des peuples de la Terre seront alors abandonnés à leur sort.

110. & auant iceux advenemens aucuns oyseaux insolites crieront par l'air, Huy huy, & seront après quelques temps esuanouys.

et avant ces événements, quelques oiseaux insolites crieront dans l'air, huy huy, puis après quelque temps disparaîtront.

NOTE: Alors seront vus au ciel d'étranges objets venus contempler la grande hécatombe.

111. Et après que tel temps aura duré longuement, sera presque renouuellé vn autre règne de Saturne, & siècle d'or, Dieu le créateur dira entendant l'affliction de son peuple, Satan sera mis, & lié dans l'abysme du barathre dans la profonde fosse: & adonc commencera entre Dieu & les hommes vne paix vniuerselle,

Et après cette longue période à passer, sera presque renouvelé un autre règne de Saturne et siècle d'or; Dieu le Créateur, entendant l'affliction de son peuple, dira: "Satan sera mis et lié dans l'abîme des abîmes, dans la fosse profonde": et alors commencera entre Dieu et les hommes une paix universelle,

NOTE: Longtemps après, surviendra enfin l'âge d'or tant convoité par l'humanité, où la guerre cédera à la paix et au cours duquel les forces du mal demeureront enchaînées.

112. & demeurera lié enuiron l'espace de mille ans, & tournera en sa plus grande force, la puissance Ecclésiastique, & puis tourne deslié.

et demeurera lié pendant environ 1000 ans, et le clergé trouvera sa toute-puissance, et puis reprendra son ministère.

NOTE: Et cette période de paix s'installera à demeure pour une période d'environ mille ans, au cours de laquelle l'Église s'épanouira à nouveau.

113. Que toutes ces figures sont iustement adaptées par les diurnes lettres aux choses célestes visibles, c'est à sçavoir, par Saturne, Iupiter, & Mars, & les autres conioincts, comme plus a plain par aucuns quadrins l'on pourra voir. Ie eusse (voir l'eusse) calculé plus profondement, & adapté les vns auecques les autres.

Toutes ces choses sont justement adaptées aux divins caractères et aux astres visibles, à savoir Saturne, Jupiter et Mars, et les autres en conjonction, comme on a pu le voir plus amplement dans quelques quatrains. J'aurais pu faire plus et relier ceux-ci les uns aux autres.

NOTE: Par cette ultime plaidoirie sur les vertus de l'astrologie judiciaire, Nostradamus ajoute qu'il aurait pu révéler précisément son futur et le nôtre à partir des cycles planétaires adaptés aux secrets des écrits antiques. À son dire, il aurait même pu relier les uns aux autres tous les quatrains des Centuries pour tracer d'un i seul trait toute l'histoire du monde à venir.

114. Mais voyant ô Serenissime Roy, que quelqu'vns de la sensure trouueront difficulté, qui sera cause de retirer ma plume à mon repos nocturne:

Mais voyant, ô sérénissime monarque, que la censure pourrait me causer des difficultés, j'ai retiré ma plume du papier pour me consacrer à mon repos nocturne:

NOTE: Et il ne l'aurait pas fait en raison de la censure qui n'aurait pas manqué de s'exercer contre ses écrits. Puis, comme le Créateur, il s'est reposé une fois l'œuvre terminée.

115. Multa etiam, ô rex omnium potentissime, praeclara et sanè in breui ventura, sed omnia in hac tua epistola innectere non possumus, née volumus: sed ad intelligenda quaedamfacta horrida fata, pauca libanda sunt, quamuis tanta sitin omnes tua amplitudo et humanitas hommes, deosque pietas, vt solus amplissimo et Christianissimo Régis nomme, et ad quem summa totius religionis auctoritas deferatur dignus esse videare.

J'aurais encore à dire, ô le plus puissant de tous les Rois, beaucoup de choses admirables et qui arriveront certainement : sous peu; mais je ne peux ni ne veux les renfermer toutes en cette épître. Cependant, afin de comprendre certains faits, qui sont d'horribles coups du destin, il en faut effleurer quelques-uns: quoique votre majesté, votre humanité à l'égard de tous et votre piété envers les dieux soient si grandes que vous paraissez seul digne de porter le très auguste nom de Roi très chrétien, à qui doit être déférée l'autorité souveraine de toute la foi.

NOTE: En guise de conclusion, Nostradamus ramène le lecteur à ses quatrains qui, selon ce qu'il nous en dit, parlent d'événements plus près de ses lecteurs immédiats. Il en profite pour consacrer à nouveau ses travaux à ce grand monarque de l'univers destiné à voir refleurir l'humanité après les temps apocalyptiques.

116. Mais tant seulement ie vous requiers, ô Roy très clémêt; par [celle, vostre singulière & prudente humanité, d'entendre plus tost le désir de mon courage, & le souuerain estude que i'ay d'obeyr à vostre Serenissime Maiesté, depuis que mes yeux furent si proches de vostre splendeur Solaire, que la grandeur de mon labeur n'attainct ne requiert.

Mais seulement, je vous demande, ô roi très clément, par cette unique et prudente humanité que vous détenez, d'entendre plutôt le souhait de mon cœur, et le souverain souci que j'ai d'obéir à votre sérénissime majesté, depuis que mes yeux se sont posés sur votre splendeur étincelante, que l'énormité de mon travail n'atteint ni ne requiert.

NOTE: Et ce serait pour lui obéir en tout qu'il n'aurait pas voulu annoncer, plus en clair, son message prophétique.

117. De Salon, ce 27. de luin, 1558.

De Salon, ce 27e jour de juin 1558.

118. Faciebat Michaël Nostradamus Salons Petrse (Petrese) Prouincise.

Fait par Michel de Nostredame, de Salon-de-Provence.